Sélectionner une page

Agir Local

POUR CONTRER À SON NIVEAU LE CHANGEMENT CLIMATIQUE

Solutions climat: ESSEC 4/2/2020

Élus, étudiants, associations, citoyens, entreprises venez débattre des meilleures solutions à mettre en place pour diminuer massivement les émissions de GES et amorcer la transition énergétique dans le Val d’Oise ! Le débat portera sur le financement de la transition et des solutions locales concrètes.

Avec
– Bruno Lechevin, Ancien Président de l’ADEME, Délégué général Agir pour le climat et du Pacte Finance-Climat www.pacte-climat.eu/fr/
– Jean-Michel Vincent, Délégué Val d’Oise d’Agir pour le Climat, auteur du site www.agirlocal.org,

Les 25 COP et les politiques nationales depuis le Grenelle de l’environnement ont fait la démonstration de leur nécessité mais aussi de leurs limites, sans actions locales efficaces, massives. Les dernières élections ont montré de leur côté l’intérêt grandissant de nos concitoyens pour l’écologie, toutes opinions politiques confondues.

Pour autant, les projets locaux de transition écologique, énergétique ne sont pas systématiquement finançables, faute d’un temps de retour sur investissement suffisamment court.

Cette conférence-débat est l’occasion de prendre position tant sur le pacte Finance-Climat que sur la nécessité d’articuler initiatives locales et décisions de gouvernement à toutes les échelles de territoire, en facilitant le développement des projets locaux. Elle est l’occasion de mettre en vitrine les solutions de transition, efficaces, tant financières qu’opérationnelles, développées ou programmées, en Val d’Oise et ailleurs.

Elle peut être un début d’organisation locale, méthodique et massive, pour le climat.

Conférence ouverte à tous – merci d’indiquer votre participation à l’événement  par mail à http://agirlocal.org/conference-debat-essec/

18h30 – 20h30 – Grand Amphithéâtre de l’ESSEC
3 avenue Bernard Hirsch, Cergy.

À propos

Alors que 3 jeunes sur 4 sont angoissés par l’avenir climatique, 26 COP et plusieurs lois transitions nationales n’ont pas réduit nos émissions de gaz à effet de serre.
Il reste 10 ans pour écarter la menace climatique et une voie que nous n’avons pas empruntée : l’action locale, méthodique, outillée, massive, là où nous vivons, là où nous pouvons en décider.
La classe moyenne et supérieure mondiale -qui émet 80% des gaz à effet de serre- tient son avenir entre ses mains.
A l ‘expérience, réduire ses émissions fait gagner du pouvoir d’achat et du bien-être, crée de l’emploi près de chez soi, réduit les inégalités et crée une nouvelle forme de démocratie dans l’action. De quoi maitriser notre avenir dans le plaisir de vivre.
Si Copenhague est en passe de réussir zéro émissions carbone, pourquoi pas nous ?

Acquis et intentions 2016

Raccourcis