Sélectionner une page

Agir Local

POUR CONTRER À SON NIVEAU LE CHANGEMENT CLIMATIQUE

Une vidéo d’1mn22 et 10 lignes

Aucune usine ne peut aligner 300 000 machines à coudre, sans un euro d’investissement, sans un licenciement le moment venu.

Cette initiative citoyenne, si.

Nous pouvons produire 10 millions de masques par semaine pour les 10 millions d’actifs qui sortent chaque jour de chez eux pour faire tourner le pays.

En Val d’Oise, nous en sommes ce 27 avril à 331 couturières bénévoles qui ont commencé à coudre, avec les moyens du bord d’abord, dans 8 communes : plus de 3000 masques en une semaine ; 6 maires se sont engagés, représentant une centaine de milliers d’habitants au total et une quarantaine d’organisateurs sur 35 communes développent cette usine citoyenne.

Après avoir vidé les placards et fait appel aux dons, dégagez un budget communal et achetez du tissu, des élastiques, des kits.

Une entreprise du Val d’Oise, PRESTMA, fournit des Kits à moins de 75 centimes pièce, en coton de 150g/m2 avec élastique. Murat@prestma.fr

Un agent communal peut les livrer aux couturières et ramasser les masques puis les stériliser avant distribution locale.

Contacter les organisateurs :

  • L’initiateur de la démarche, délégué Val d’Oise de l’association agir pour le climat : collectif95@climat-2020.eu. Il est l’auteur du présent site, support de la démarche le temps de la crise sanitaire.
  • Le Directeur général des services de Vauréal, mandaté par sa maire : Jean-Jacques Frejaville : jjfrejaville@mairie-vaureal.fr. Il s’est porté volontaire pour assurer la gestion de projet Val d’Oise. Il est sur réseau des DGS du Val d’Oise.
  • L’adjointe au maire d’Ennery, Marie-Agnès Pitois, votre interlocutrice directe des communes rurales : Philetagnes95@orange.fr. Elle organise la production-distribution sur Ennery.

Voir l’état actuel des contacts par commune et Val d’Oise : http://agirlocal.org/tableau-contacts-95/

L’appel : Méthode et organisation :

Quelques outils pour reproduire ce prototype dans les 100  départements: http://agirlocal.org/reproduire-cet-appel/

A suivre…

 

 

 

À propos

Alors que 3 jeunes sur 4 sont angoissés par l’avenir climatique, 26 COP et plusieurs lois transitions nationales n’ont pas réduit nos émissions de gaz à effet de serre.
Il reste 10 ans pour écarter la menace climatique et une voie que nous n’avons pas empruntée : l’action locale, méthodique, outillée, massive, là où nous vivons, là où nous pouvons en décider.
La classe moyenne et supérieure mondiale -qui émet 80% des gaz à effet de serre- tient son avenir entre ses mains.
A l ‘expérience, réduire ses émissions fait gagner du pouvoir d’achat et du bien-être, crée de l’emploi près de chez soi, réduit les inégalités et crée une nouvelle forme de démocratie dans l’action. De quoi maitriser notre avenir dans le plaisir de vivre.
Si Copenhague est en passe de réussir zéro émissions carbone, pourquoi pas nous ?

Acquis et intentions 2016

Raccourcis